Les êtres humains sont prédisposés à l'éternel. Ils veulent vivre pour toujours. Ils souhaitent jouir des beautés et des bienfaits, un nombre de fois infinies.

Or la vie, imprévisible, file à toute allure. Les bienfaits se tarissent et la beauté se flétrit.

Malgré sa réticence à prendre de l'âge, le corps de l'homme vieillit constamment. L'âme peut rester éventuellement fraîche, jeune et dynamique, mais le corps ne suit pas. Il finit par perdre ses capacités, son énergie et sa vivacité.

Précisément au moment où ils pensent être les plus productifs, les êtres humains finissent par comprendre qu'ils ont perdu leur jeunesse et leur santé, en ayant dilapidé des dizaines d'années. Dieu en créant l'homme le dota du désir instinctif de la vie éternelle. Les êtres humains ont donc cette prédisposition naturelle à l'éternité. C'est pourquoi ils sont peu enclins à laisser le temps les marquer. Ils ne peuvent pas accepter que tout arrivera à son terme avec la mort et encore moins vivre avec cette idée en tête.

La prédisposition innée à l'éternité des êtres humains est une des principales preuves de l'au-delà. Ce monde éphémère ne peut être l'unique demeure de l'âme humaine si avide d'infini. Aucun être sensé ne peut attendre sereinement la mort dans ce monde, à moins de reconnaître l'existence de Dieu et de croire qu'Il a créé une vie éternelle dans l'au-delà. Dieu a fait de l'instinct un instrument d'attentes et de désirs divers chez les êtres humains. Les instincts tels que l'amour, l'affection, la compassion ou la sympathie sont intensément satisfaits par la simple vue d'un bébé ou d'un chiot. L'amitié, l'amour et la confiance sont également des besoins constants. Aussi avons-nous l'instinct de l'éternité. Cette soif de l'infini nous a été octroyée par Dieu en tant qu'aspiration instinctive. C'est aussi Dieu Qui crée les moyens de la satisfaire, non pas dans ce monde, mais dans l'au-delà.

Cette vérité manifeste et technique, ressentie au niveau de l'âme, a été créée pour les êtres humains de sorte qu'ils puissent se rendre compte de l'existence de l'au-delà. Les êtres humains ont été dotés d'une conscience leur permettant de comprendre qu'ils ne disparaîtront pas avec la mort et qu'ils ne s'épuisent pas dans une vie qui arrivera à son terme avec la mort. Une minute de réflexion suffira à saisir ce point. Notre véritable destination est sans aucun doute l'au-delà, là où les hommes seront récompensés par le paradis ou l'enfer. La conclusion à tirer de cette vérité est qu'il faut vivre dans l'objectif de gagner l'agrément divin, en gardant à l'esprit que la vie de ce monde est une épreuve temporaire. Le paradis promet une vie de beauté éternelle où Dieu accorde Ses bienfaits à Ses pieux serviteurs ayant reçu Son approbation. Quant à la vie en enfer, elle est synonyme d'horreur et de terribles châtiments éternels. Tout repentir en enfer sera vain.

Comment pouvez-vous renier Dieu alors qu'Il vous a donné la vie, quand vous en étiez privés ? Puis Il vous fera mourir ;  puis Il vous fera revivre et enfin c'est à Lui que vous retournerez. (Sourate al-Baqara, 28)


Un scorpion peut survivre à une exposition aux radiations. Aucun requin ne semble souffrir de cancer. Les pingouins peuvent supporter des températures inférieures à -40 degrés Celsius, alors que leur température corporelle avoisine les + 40 degrés. Le sens olfactif des chiens est 40 fois plus sensible que celui des êtres humains. Les guépards peuvent atteindre à la course une vitesse de 125km/h. Les crocodiles savent soigner leurs maux d'estomac, en utilisant une matière première entrant aujourd'hui dans la composition des médicaments pour l'estomac.

La nature regorge de millions d'autres exemples de ce type. Les êtres vivants possèdent d'extraordinaires qualités dont Dieu les a pourvus dans Sa sublime création. Notre Seigneur manifeste différents attributs dans chacune des formes de vie parfaites qu'Il créé quand Il le décide. Cette création renferme un grand secret dont tout le monde doit être informé :

Les hommes sont des êtres totalement démunis et faibles. Un simple virus peut les terrasser. La multiplication incontrôlée d'une seule cellule peut les tuer. Une exposition prolongée au froid ou au soleil, la consommation d'un fruit non lavé, une poussière dans l'ceil, une suralimentation ou un manque de sommeil suffisent à les rendre malades. La senteur d'une fleur est agréable où qu'elle soit. L'odeur d'une pelouse fraîchement tondue peut être totalement relaxante. Si Dieu l'avait voulu, Il aurait placé cette odeur à l'intérieur du corps humain. Mais ce n'est pas le cas. Les êtres humains sont exposés à d'insurmontables failles dans leur propre corps. Ce corps requiert qu'on prenne soin de lui de manière complète chaque jour. N'est-il pas étonnant de remarquer qu'aucune autre forme de vie ne nécessite autant de soins ?

Si Dieu le voulait, Il pourrait remplacer par de nouveaux les membres perdus par les êtres humains, comme les lézards capables de remplacer leur queue sectionnée. Mais cela n'a pas lieu. Si Dieu le voulait, Il rendrait les êtres humains résistants au cancer, comme les insectes. Mais ce n'est pas le cas. Si Dieu le voulait, Il ne créerait aucune faiblesse. Or Il a créé les faiblesses et les imperfections dans Sa grande sagesse.

Il suffit de réfléchir un peu pour comprendre cette sagesse. Puisque Dieu a le pouvoir de créer tout dans la perfection, et puisqu'Il créé la perfection quand Il le souhaite, la vie de ce monde a été spécialement conçue pour être imparfaite. Les êtres humains, en particulier, ont été dotés de davantage de faiblesses que les autres formes de vie. Et c'est grâce à cette création délibérée qu'un platane peut vivre des centaines d'années tandis que l'espérance de vie humaine tourne autour de 70 à 80 ans. Les êtres humains doivent voir et reconnaître cette création spéciale. Notre Seigneur a certes le pouvoir de créer la perfection, mais pour faire de la vie dans ce monde un lieu d'épreuves il y a essaimé l'imperfection. En réalité, c'est dans l'au-delà que Son sens artistique sublime se manifestera.

Le paradis est un lieu sans imperfections, ni maladies, ni faiblesses, ni fatigue, ni insomnies, sans vieillesse, ni handicaps, ni soif, ni faim, ni saleté, ni malheurs, ni haine, ni stress. Le paradis est le lieu des bienfaits éternels, de la beauté, de l'amour, de l'abondance, du bonheur, de la santé, de la joie, de la jeunesse, de la propreté. Notre courte vie dans ce monde est jalonnée d'épreuves particulières, sur lesquelles il faut méditer. Nous devons alors nous tourner vers Dieu et croire au paradis en tant qu'élément de l'invisible, car sa réalité absolue est révélée dans le Coran. Quiconque est capable de réfléchir sur ses faiblesses et la nature éphémère de la vie dans ce monde étonnant d'épreuves comprendra immanquablement que la véritable vie n'est pas ici-bas. Il sera illuminé en prenant conscience que cette vie transitoire durant laquelle il souffre de maladie, de vieillesse et de soucis contraires à sa volonté, n'est pas la vie réelle. Il ne fait pas de doute que la vie parfaite est celle du paradis. Cette vie éternelle au paradis ne sera  pas interrompue par la maladie, la mort ou les difficultés. Elle durera éternellement, pure de toute imperfection parce qu'elle est la création de Dieu, le Créateur parfait.

Mais quant à ceux qui craignent leur Seigneur, ils auront des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement, un lieu d'accueil de la part de Dieu. Et ce qu'il y a auprès de Dieu est meilleur pour les pieux. (Sourate Al'Imran, 198)

La sagesse de l'imperfection de ce monde permet de donner un avant-goût des souffrances infligées éternellement en enfer. Les faiblesses des croyants sont éliminées au paradis, tandis que les beautés et les bienfaits sont multipliés. En enfer, la souffrance, la douleur et la mort n'auront pas de fin. Les hommes qui s'imaginent que cette vie ici-bas est la véritable vie et qui, par conséquent, refusent de servir Dieu, comprendront alors que leur véritable vie les attend en enfer où il n'y que des tourments éternels et nul salut. Dans Ses versets, Dieu révèle :

Le jour où cela arrivera, nulle âme ne parlera qu'avec Sa permission. Il y aura des damnés et des heureux. Ceux qui sont damnés seront dans le feu où ils soupireront et sangloteront. Pour y demeurer éternellement tant que dureront les cieux et la terre - à moins que ton Seigneur décide autrement - car ton Seigneur fait absolument tout ce qu'Il veut. (Sourate Hud, 105-107)

La vie de ce monde est une épreuve spécialement conçue par Dieu. Cette étape transitoire permet en effet de tester les êtres humains aussi bien dans le bien que dans le mal. Cette polarité renferme une grande sagesse, car la coexistence du bien et du mal permet de faire comprendre la valeur du paradis. Les êtres humains sont éprouvés à travers la vertu de leur comportement dans un environnement où le bien et le mal sont parfaitement différenciés.

La vie de ce monde est telle une sphère où luttent constamment le bien et le mal. Pourtant, la séparation entre ces deux entités ne se limite pas à quelques détails. Elles s'opposent diamétralement. Le mauvais est guidé par le mal tandis que le bon suit sa conscience. Le mauvais ne connaît pas les limites inspirées par la crainte de Dieu et est donc capable de tout à tout instant. Selon les exigences de la situation, le mauvais peut mentir, calomnier, tricher, enfreindre les lois, trahir, jalouser, faire passer ses intérêts en premier, conspirer. En l'absence de la crainte de Dieu, le mauvais est virtuellement capable de toute sorte de bassesses. Rien ne l'empêche donc par exemple de tuer s'il sombre dans le déséquilibre. Plus l'homme commet de mal, plus il devient la marionnette de Satan, et plus il est capable de renchérir dans la mauvaise voie.

Les individus sous le contrôle de Satan commettent méfaits après méfaits, rendent la vie difficile pour les autres en propageant l'obscurité, la crainte et la misère, au lieu de jouir des bienfaits de la vie. Ils considèrent la vie de ce monde sous un autre angle. Bien qu'ils sachent à quel point la vie est temporaire, ils continuent à gaspiller leur temps à protéger leurs intérêts avides et iniques. Ils ciblent pour cela les personnes de bon caractère.

Les bons sont ceux qui agissent dans la crainte de Dieu. Les plaisirs de ce monde sont perçus comme des bienfaits. Leur crainte révérencielle de Dieu les incite à bien se comporter tout au long de leur vie, de faire preuve de loyauté et d'honnêteté, de ne jamais tomber dans l'illégalité, de ne jamais déborder sur les droits d'autrui, de ne pas se placer au dessus des autres, d'être des amis et des frères, d'être dignes de confiance, de ne jamais comploter ou conspirer. La vie de ces êtres élevés est jalonnée par la vertu. Ils ne perdent jamais le contrôle sur eux-mêmes et ne tombent pas dans l'excès. Parce qu'ils craignent Dieu, ils calquent leur attitude sur celle louée dans le Coran. Voilà ce qui distingue principalement le bien et le mal. C'est également la cause de l'éternelle hostilité du mal envers le bien. Le mauvais a en effet déclaré la guerre contre tout ce que Dieu juge bon et tous ceux qui aiment Dieu.

Dans la mesure où la vie de ce monde est une épreuve dans laquelle les bons se distinguent des mauvais, le désordre réveille le besoin de vivre en concordance avec le Coran.  Le monde ne connaîtra les bienfaits de l'amitié, la fraternité, l'honnêteté, l'amour et la compassion uniquement lorsque les hommes vivront pour gagner l'agrément divin et donc selon les enseignements du Coran. D'ailleurs l'adéquation entre ce monde-ci et la description qui en est faite dans le Coran prouve également l'existence de l'au-delà. Les hommes sont testés selon qu'ils obéissent ou non au Coran. Dans un verset Dieu Tout-Puissant révèle :

Celui Qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver (et de savoir) qui de vous est le meilleur en ceuvre, et c'est Lui le Puissant, le Pardonneur. (Sourate al-Mulk, 2)

La perfection perdurera à jamais dans le paradis éternel créé par Dieu. Notre Seigneur Tout-Puissant témoignera de Son art de la perfection et accordera les plus charmants bienfaits aux fidèles croyants dans l'au-delà. Du paradis sont exclus le mal, l'imperfection, la tristesse ou la crainte. Dieu a la capacité sublime de créer des merveilles éternelles. Comme notre Seigneur Tout-Puissant le révèle dans un autre verset :

Les rapprochés en témoignent. Les bons seront dans le délice, sur les divans, ils regardent émerveillés. (Sourate al-Mutaffifin, 21-23)

L'enfance et la jeunesse sont synonymes de vivacité, de transparence et de robustesse. On s'imagine pouvoir se rappeler à jamais tout ce qui a été accompli au cours de ces années. Les événements et les personnes semblent alors tellement importants que l'on croit qu'on pourra se remémorer chaque geste, chaque instant, chaque situation et qu'ils occuperont une place de taille dans notre vie. A mesure que le temps passe cependant, les souvenirs précis commencent à se brouiller et finissent par disparaître. Après le passage de quelques décennies, il ne nous reste plus que quelques bribes de l'enfance et de la jeunesse, une poignée d'instants des cinquante ou soixante années vécues.

L'être humain a été créé de sorte à ne retenir que quelques petites choses spécifiques de son passé. Ses trois/quatre premières années ne lui laissent presque aucun souvenir. Pourtant tous ces événements, aussi insignifiants soient-ils, existent toujours auprès de notre Seigneur. Si Dieu le souhaitait, Il pourrait raviver tous ces souvenirs, mais cela fait partie de l'épreuve qu'est la vie de ce monde.

La sagesse de cet état ne fait pas de doute. En ne se rappelant qu'une partie de ce qu'ils vivent, les individus ont une notion de leur propre faiblesse. Dieu sait toutes ces choses, alors que nous non. Tout ce que nous faisons, disons ou pensons, chaque détail existe auprès de notre Seigneur Tout-Puissant, l'Omnipotent. Et nous serons confrontés à chacun de ces éléments dans l'Au-delà.

Nous imaginons que ce que nous vivons s'inscrit dans une série d'événements. Dieu a décidé de faire de nous des entités dépendantes de la notion temporelle. Tandis que notre Seigneur Tout-Puissant s'affranchit des dimensions temporelle et spatiale. En tant que le Créateur du temps et de l'espace, Il en est totalement indépendant. Par conséquent, la destinée arrêtée pour nous ne constitue qu'un unique instant aux yeux de Dieu. Nos vies, tout ce que le monde a pu vivre depuis sa création et tout ce qu'il connaîtra jusqu'à sa fin, tout ceci s'inscrit dans un instant unique. Tout a déjà été créé et tout s'est déjà produit auprès de Dieu. Mais nous percevons ces choses à travers le concept temps. Ce que nous jugeons avoir terminé, les situations que nous avons oubliées, sont en réalité, en train de se dérouler en ce moment au sein du destin qui nous est assigné et ils continueront à perdurer à jamais auprès de Dieu. Nous sommes leurrés par l'impression de "passé" des événements. Ce qui s'est produit dans le passé persiste encore auprès de Dieu. Le passé est simplement une perception qui nous est accordée.

Dieu est Al-Baqi (Celui qui dure toujours). Tous les événements qu'Il crée au sein du destin survivront pour toute l'éternité auprès de Lui. Dieu Tout-Puissant montre, par différentes voies, que ces événements peuvent être préservés quand Il le souhaite. Une fête d'anniversaire gravée sur un CD continuera à exister aussi longtemps que le CD continue à fonctionner, même si les années passent, les personnes vieillissent et meurent et de nouvelles générations arrivent. Chaque fois que nous regardons le CD, nous voyons toujours les mêmes détails de la même fête d'anniversaire. Nous pouvons entendre les invités parler, les voir se déplacer et s'amuser. Ils y sont aussi pleins de vie qu'aujourd'hui. A chaque visionnage du CD, nous verrons toujours les mêmes actions. Cela signifie que Dieu peut préserver n'importe quel événement pour toute l'éternité quel que soit le moyen choisi par Lui. Si Dieu le veut, ces moments pourront même exister à jamais dans nos mémoires. Dieu les connaît déjà. Il ne fait pas de doute qu'il n'y a rien de plus aisé pour Dieu que de les inscrire dans notre esprit.

Des sessions d'hypnoses illustrent également à quel point les événements que nous vivons ne cessent pas d'exister. Sous hypnose, certaines personnes se rappellent des choses qu'elles pensaient avoir totalement effacées de leur mémoire, des choses qu'il nous est techniquement impossible de nous remémorer (comme quand nous avions 3 ou 4 ans), avec forces de détails, des sentiments et des émotions. Dans ces cas-là, ils ne se rappellent pas un événement mais ils le revivent complètement. La précision du souvenir et sa lucidité montrent que ce que nous vivons continue à exister pour toute l'éternité. Par ailleurs, cela indique également que toute connaissance est pleinement préservée auprès de Dieu et qu'Il peut choisir de restaurer ou non les souvenirs dans notre mémoire.

Dieu a même accordé aux êtres humains, qui furent créés comme des êtres faibles, la capacité de se rappeler. Il a le pouvoir, lorsqu'Il le veut, de préserver les moments et les personnes de Son choix au moyen de caméras et de CD, et de recréer les mêmes événements quand les images sont visionnées. Ce serait donc faire preuve d'ignorance que d'affirmer que les événements passés disparaissent à jamais et qu'ils tombent dans l'oubli. Un tel postulat dénote un échec d'appréciation de la puissance de Dieu. Notre Seigneur, Qui a le pouvoir de créer et de recréer à l'identique les événements que ce soit dans l'esprit humain ou sur un CD, a également le pouvoir de recréer et de préserver à jamais le moindre détail dans Sa mémoire infinie. Les évènements peuvent disparaître de notre mémoire finie, mais ils existent pour toute l'éternité auprès de Dieu l'Omniscient.

Dans un verset, notre Seigneur révèle :

Le jour où Dieu les ressuscitera tous, puis les informera de ce qu'ils ont fait. Dieu l'a dénombré et ils l'auront oublié. Dieu est témoin de toute chose. (Sourate al-Mujadala, 6)

Faisons ici un rappel important. Le concept de "la mémoire de Dieu" repris dans cet article vise à rendre le sujet plus accessible. Le fait est, bien évidemment, que Dieu n'a nul besoin d'aucune mémoire, car Il est certes bien au-delà de ce concept. Dieu est éternel, et la science qu'Il créé persistera à jamais auprès de Lui.

Le fait que tout ce qui se produit reste vivant pour l'éternité n'est pas soumis à la croyance ou à l'opinion humaine. Il s'agit d'un fait scientifique et technique. C'est de l'ordre de l'absolu. Face à cette réalité scientifique et technique, les hommes connaîtront l'existence de la vie éternelle au sein de laquelle ce qu'ils vivent, voient, pensent ou disent ne disparaît jamais mais demeure éternellement. Ils comprendront que l'éternité de ces événements renferme une sagesse : ils seront appelés à rendre compte de tous leurs actes en présence de Dieu. Ils verront que rien dans la vie n'est anodin, chaque chose fait partie d'une épreuve spéciale créée par Dieu et sert donc à éprouver les hommes. En d'autres termes, les hommes sont préparés à l'Au-delà. Ils doivent faire leurs préparatifs pour la vie éternelle qu'ils trouveront dans l'Au-delà et doivent remplir les conditions du test de la vie de ce monde afin de mériter le paradis.

Les individus incapables de voir que Dieu préserve tous les événements dans Son infinie mémoire seront saisis de terreur quand ils seront confrontés à cette réalité dans l'Au-delà. Face à la totalité de leurs actes, ils comprendront qu'il est trop tard pour eux et qu'ils n'ont pas réussi à saisir la grandeur de notre Seigneur. La vie éternelle qu'ils n'avaient pas anticipée commencera alors pour eux. Ils seront envoyés en Enfer, où ils demeureront à jamais. Dans un autre verset, Dieu révèle :

Et on déposera le livre (de chacun). Alors tu verras les criminels, effrayés à cause de ce qu'il y a dedans, dire : "Malheur à nous, qu'a donc ce livre à n'omettre de mentionner ni pêché véniel ni pêché capital ?" Et ils trouveront devant eux tout ce qu'ils ont œuvré. Et ton Seigneur ne fait du tort à personne. (Sourate al-Kahf, 49)

 

L'éternité a déjà commencé

Dans ce livre vous trouverez des explications à propos de l'éternité, de l'intemporalité et de l'absence d'espace comme vous n'en avez jamais obtenu ailleurs. Vous serez confrontés à la réalité selon laquelle l'éternité a déjà commencé. S'y trouvent les vraies réponses aux questions que beaucoup se posent telles que où est Dieu, la véritable nature de la mort, la résurrection après la mort, l'existence d'une vie éternelle et le moment où tout ceci se produira...

 

L'Auteur - Les autres sites de Harun Yahya - Contact - Inscription -

Le Saint Coran - Aidez-nous - Livres - Articles - Videos
IMPACT HARUN YAHYA
- PHRASES CHOISIES

Ce site est basé sur les travaux de Harun Yahya, un des intellectuels Musulmans les plus en vue de notre temps. www.harunyahya.fr